Skip to Content

En équipant votre cuisine d’ustensiles pour la pâtisserie et la boulangerie qui sont à la fois utiles, propres à une tâche bien précise et durables, vous obtiendrez de délicieux résultats. Avoir le bon équipement facilite aussi grandement la réalisation de certaines opérations difficiles. Avec notre guide d’articles indispensables et nos conseils pour vous les procurer, vous pourrez remplir vos armoires pour réussir vos recettes.

 

sausepan  

Bols à mélanger

Un bon ensemble de bols à mélanger s’avère indispensable. Offerts en plusieurs couleurs et matériaux (y compris l’acrylique, le métal et le verre), les bols à mélanger permettent d’effectuer une foule de tâches, de la confection d’une pâte à gâteau ou à tarte jusqu’à celle d’une onctueuse crème au beurre.

Pour bien choisir:

  • Choisissez des bols de différents formats et matériaux (acier inoxydable, verre, etc.) pour pouvoir préparer un éventail de recettes.
  • Les bols empilables permettent de gagner de l’espace dans vos armoires.
  • Les bols dotés d’une base en caoutchouc ou en silicone demeurent stables sur le comptoir lorsque vous remuez, incorporez ou fouettez des aliments.

 

sausepan  

Cuillères en bois, spatules et fouets

La cuillère en bois est l’ustensile de cuisine le plus polyvalent qui soit. Servez-vous-en pour préparer une recette de pâte à biscuits, de pâte à gâteau ou de glaçage. Une cuillère en bois qu’on fait tremper trop longtemps peut se fendre: mieux vaut la laver et l’essuyer tout de suite après s’en être servi.

Le nom « spatule » peut désigner deux ustensiles de cuisine à la fois similaires et différents: le premier est un objet ferme à long manche qui sert à retourner les aliments pendant la cuisson et qu’on utilise, par exemple, pour retirer des biscuits d’une plaque. L’autre objet est une spatule en caoutchouc, en silicone ou en plastique qu’on utilise en pâtisserie. Offerte en différents formats, cette spatule est généralement flexible pour pouvoir racler le fond d’un bol, et mélanger, plier ou napper des ingrédients.

Composés d’un groupe de fils rattachés à un manche, les fouets servent à battre, mélanger, aérer et émulsifier les ingrédients. Offerts en tailles et en formes variées, ils sont habituellement en métal, mais parfois en plastique ou en silicone. Les fouets en forme de ballon, avec leurs multiples boucles, sont les plus courants. Les fouets plus longs et plus rigides conviennent parfaitement aux sauces, aux pâtes et aux préparations du genre crème pâtissière. Les fouets miniatures sont pratiques pour fouetter des ingrédients dans de petits contenants comme les ramequins.

Pour bien choisir:

Cuillères en bois

  • Procurez-vous-en quelques-unes, de diverses dimensions et longueurs.
  • Il vous en faut au moins une à rebord plat pour pouvoir bien racler le fond des chaudrons et des casseroles.

Spatules

  • Recherchez des spatules en silicone qui résistent à la chaleur ou en caoutchouc robuste pour la cuisson, question d’avoir un produit durable.

Fouets

  • Plus un fouet contient de boucles, plus il fera un bon travail.
  • Les fils du fouet doivent être relativement flexibles et de différentes longueurs. Au bout du fouet, les fils doivent être légèrement espacés, mais suffisamment fermes et rapprochés pour que le fouet puisse servir de pilon à légumes ou qu’il permette d’écraser les grumeaux de cassonade dans un bol.
  • Vous apprécierez un fouet léger au manche confortable lorsque vous devrez fouetter un aliment pendant une durée prolongée.

 

sausepan  

Cuillères et tasses à mesurer

Les cuillères à mesurer sont offertes en métal, en plastique ou en céramique et sont souvent empilables, habituellement dans un éventail de dimensions qui passe de 1 ml (¼ c. à thé) à 15 ml (1 c. à soupe). Certains ensembles de cuillères comprennent des mesures additionnelles, comme 0,5 ml (⅛ c. à thé) et 7,5 ml (½ c. à soupe), mais ces mesures ne sont pas essentielles.

Les récipients à mesurer, souvent appelés tasses à mesurer ou simplement mesures, sont également offerts en métal, en plastique ou en céramique. Ils servent à mesurer de plus grandes quantités d’ingrédients. On les retrouve en ensembles empilables de quatre mesures de base: 60 ml (¼ tasse), 75 ml (⅓ tasse), 125 ml (½ tasse) et 250 ml (1 tasse). On les utilise pour mesurer des ingrédients secs comme la farine et le sucre.

Pour les ingrédients liquides tels que les produits laitiers, les huiles et l’eau, utilisez une tasse à mesurer graduée pour obtenir une plus grande exactitude. Contrairement au récipient à mesurer, qui doit être rempli à ras bord pour donner la bonne mesure, la tasse à mesurer graduée est plus facile à utiliser pour les liquides. Généralement en verre ou en plastique, elle comprend un bec verseur qui permet de transvider les liquides sans en renverser. Il en existe plusieurs formats, du petit format de 250 ml (1 tasse) jusqu’au grand format de 1 L (4 tasses). Sur le côté de la tasse, on trouve des indications chiffrées qui permettent de mesurer le volume de liquide désiré. Pour utiliser adéquatement une tasse à mesurer graduée, on doit la mettre sur une surface plane et la remplir jusqu’à ce que le liquide arrive tout juste au-dessus de la ligne désirée à la hauteur de l’œil.

Pour bien choisir:

Cuillères à mesurer

  • Privilégiez l’acier inoxydable, qui est durable et qui se lave facilement. Il peut s’avérer utile d’avoir plus d’un ensemble de cuillères à mesurer pour éviter d’avoir à les laver constamment lors de la réalisation d’une recette.

Récipients (tasses) à mesurer

  • Privilégiez l’acier inoxydable, en raison de sa durabilité.

Tasses à mesurer graduées

  • Procurez-vous une grosse tasse à mesurer graduée munie d’un bon bec verseur. Les mesures imprimées dans le verre dureront plus longtemps que celles qui sont imprimées sur du plastique.

 

sausepan  

Plaques à pâtisserie

Ces grands plateaux en métal rectangulaires (aussi appelés « plaques à biscuits ») sont indispensables au pâtissier-boulanger. Offertes en plusieurs formats, les plaques sont essentielles à la cuisson des biscuits, des scones, des galettes et des pizzas.

Pour bien choisir:

  • La plaque à pâtisserie standard mesure 45 cm x 32,5 cm (18 po x 13 po).
  • Procurez-vous des plaques à pâtisserie lourdes et à la surface mate plutôt que brillante. Ce genre de plaque permet une cuisson plus uniforme, et les aliments qu’on y fait cuire sont moins susceptibles de brûler.

 

sausepan  

Moules: à muffins, à pain, à gâteau et Bundt (à cheminée)

Les moules servent à cuire des pâtes plus ou moins liquides ou des aliments qui doivent se tenir, comme des carrés, des gâteaux, des pains et des croustades. On en retrouve un grand éventail de dimensions, de formes et de matériaux, tels le verre résistant à la chaleur, l’aluminium, le grès et le silicone.

Moules à muffins

  • Il s’agit d’un seul moule qui comprend, en général, de 6 à 12 cavités rondes.
  • On remplit les cavités de pâte ou de garniture pour en faire des petits gâteaux, des muffins ou des tartelettes individuelles.
  • Le format des cavités varie de miniatures, d’un diamètre de 2,5 à 5 cm (1 ou 2 po), à très grandes, d’un diamètre de 10 cm (4 po).

Moules à pain

  • On s’en sert pour cuire du pain ou des gâteaux en forme de pain comme le quatre-quarts et le pain aux bananes.
  • De forme rectangulaire, ces moules ont des parois hautes et peuvent être de diverses dimensions, du moule miniature au très grand moule, bien que le format le plus populaire soit de 22,5 cm x 12,5 cm (9 po x 5 po).

Moules à gâteau

  • Comme leur nom l’indique, ces moules servent à faire des gâteaux. On en trouve toutes sortes de formes, tant traditionnelles (ronds, carrés, rectangulaires) que spécialisées (cœurs, animaux, et bien d’autres).
  • Les moules Bundt et à cheminée comprennent un tube vide au centre qui permet d’obtenir un gâteau cuit de façon uniforme et à la croûte dorée. Les moules Bundt présentent une paroi intérieure gravée d’un motif décoratif pour une jolie présentation tandis que les moules à cheminée ont une paroi lisse.

Pour bien choisir:

Verre, grès ou poterie: certains pâtissiers-boulangers apprécient ces moules à double usage, qui peuvent passer du four à la table. Ils retiennent la chaleur plus longtemps que les moules en métal, conservant ainsi les aliments cuisinés au chaud pendant des heures.
Métal: c’est le plus courant des moules. Sachez que les moules en métal foncé donnent des croûtes plus foncées tandis que les moules en métal brillants et réfléchissants donnent des croûtes plus pâles.
Silicone: ces moules nécessitent rarement d’être graissés, répartissent rapidement et uniformément la chaleur, et vont aussi bien au four qu’au réfrigérateur. De plus, les moules de cuisson en silicone résistent au lave-vaisselle et sont faciles à nettoyer puisqu’on peut les retourner en sens inverse. En revanche, ils ne donnent pas de croûte dorée aux mets cuisinés et ne durent pas aussi longtemps que les autres matériaux.

Un ensemble de moules à gâteaux de base doit comprendre ce qui suit:

  • Un moule à muffins à 12 cavités
  • Un moule à pain standard de 22,5 cm x 12,5 cm (9 po x 5 po)
  • Un moule à gâteau de format moyen; c’est-à-dire de 22,5 cm (9 po)

 

sausepan  

Tamis

Un tamis (et non une passoire, qui sert à égoutter des aliments tels que les pâtes) est un filtre rond composé de fines mailles de métal rattaché à un long manche en plastique ou en métal. Il sert à tamiser des ingrédients comme le cacao et la farine, à filtrer des bouillons ou des jus, et à saupoudrer les desserts de sucre à glacer. Comme les trous d’un tamis peuvent s’avérer difficiles à nettoyer si on le laisse de côté un certain temps, mieux vaut nettoyer et rincer cet ustensile tout de suite après l’avoir utilisé.

Pour bien choisir:

  • Privilégiez un tamis aux mailles fines pour une polyvalence accrue.
  • Recherchez un tamis muni d’un crochet ou d’un support, qui permet d’appuyer le tamis au sommet d’une casserole ou d’un grand bol.
  • L’acier inoxydable est le matériau le plus durable, et il ne rouillera pas.
  • Un tamis miniature qu’on assoit sur une tasse s’avère pratique pour les plus petites tâches.

 

sausepan  

Papier parchemin ou toile de cuisson en silicone

Résistant au gras et à l’humidité, le papier parchemin est surtout utilisé pour tapisser les plaques à pâtisserie et les moules à gâteau. On peut aussi l’utiliser sur un plan de travail pour y rouler la pâte à tarte ou encore comme poche à décorer jetable. Différent du papier ciré, qui fond au four, le papier parchemin subit un traitement à l’acide lors de sa production, ce qui lui confère stabilité et résistance élevée à la chaleur, soit jusqu’à 230 °C (450 °F). Sa surface antiadhésive élimine l’étape du graissage, et on peut réutiliser le même morceau plusieurs fois avant qu’il ne devienne foncé et cassant.

Les toiles en silicone réutilisables sont faites de silicone de qualité alimentaire qui enveloppe des mailles en fibre de verre. On les utilise souvent de la même façon que le papier parchemin, pour cuire des biscuits et des meringues. Ces toiles sont antiadhésives et donnent aux aliments cuits une teinte dorée uniforme. Un lavage rapide à l’eau chaude savonneuse suffit à les nettoyer.

Pour bien choisir:

  • Le papier parchemin se trouve sous forme de cercles prédécoupés, de feuilles individuelles ou de rouleaux en boîte.
  • Privilégiez les toiles en silicone de qualité alimentaire et résistantes.

 

sausepan  

Rouleaux à pâtisserie

Surtout utilisé pour rouler de la pâte, l’humble rouleau à pâtisserie ou rouleau à pâte s’avère fort pratique pour écraser des craquelins, des noix et des bonbons ou pour façonner des biscuits moulés comme les tuiles dentelées. Bien que cet ustensile soit souvent fait en bois, il peut aussi être en métal, en céramique, en marbre et même en verre ou en porcelaine. Le rouleau à pâtisserie le plus facile à trouver est le modèle nord-américain muni de poignées latérales, mais plusieurs pâtissiers-boulangers préfèrent la version française de forme fuselée et sans poignées. Sa forme étroite et ovale lui permet d’être tourné lors du roulement de la pâte – un atout commode pour abaisser un cercle de pâte.

Pour bien choisir:

  • Les gens qui cuisinent beaucoup de produits de pâtisserie et de boulangerie pourraient préférer un rouleau à pâtisserie fuselé à la française, qui permet de garder un meilleur contrôle sur la pâte.
  • En général, plus le rouleau est lourd, plus son travail est efficace.
  • Si vous souhaitez vous procurer un modèle nord-américain, assurez-vous que les poignées du rouleau à pâtisserie sont solidement fixées à l’aide d’une tige d’acier qui traverse le rouleau.
  • Les rouleaux à pâtisserie en bois dur sont préférables aux modèles en bois mou, car leur poids plus lourd donne de meilleurs résultats et procure un meilleur équilibre, permettant d’obtenir une pâte plus lisse et plus uniforme en fournissant un effort moindre.

 

sausepan  

Emporte-pièces

Conçus en plastique ou en métal, ces ustensiles servent à découper dans une abaisse de pâte des formes décoratives, du simple cercle jusqu’aux étoiles en passant par les flocons de neige et les cœurs, y compris d’innombrables formes originales. Vendus à l’unité ou en assortiment, les emporte-pièces ajoutent une touche de fantaisie aux produits de boulangerie et de pâtisserie. Pour empêcher la pâte à biscuit moelleuse de coller aux parois d’un emporte-pièce, passez-le dans la farine entre chaque utilisation.

Pour bien choisir:

  • Pour une durabilité accrue, choisissez des emporte-pièces en métal : acier inoxydable, aluminium ou cuivre. Ils permettent de pratiquer une coupe nette et sont faciles à nettoyer.
  • Procurez-vous un éventail de dimensions et de formes selon vos besoins.

 

sausepan  

Moules à tarte

Fait en métal, en céramique ou en verre, le moule à tarte fait généralement 22,5 cm (9 po) de diamètre, bien qu’on puisse aussi trouver des moules de 20 cm (8 po) et de 25 cm (10 po). Le moule à tarte standard a des parois obliques et une profondeur de 2,5 à 3,75 cm (entre 1 et 1,5 po) tandis que les moules à tarte profonds sont d’un diamètre de 22,5 à 27,5 cm (9 à 11 po) et peuvent avoir jusqu’à 5 cm (2 po) de profondeur.

Pour bien choisir:

  • Les moules à tarte en métal chauffent et refroidissent rapidement, ce qui en fait un bon choix si vous faites souvent cuire des abaisses de tarte à blanc (c’est-à-dire, si vous faites cuire la pâte avant de la remplir de garniture).
  • Les moules à tarte en verre sont pratiques si vous aimez voir comment la croûte dore au fond du moule.
  • Les moules à tarte en céramique et en porcelaine sont ravissants et peuvent passer du congélateur au four, puis du four à la table.

 

sausepan  

Poids de cuisson à blanc (et autres objets du genre)

De la forme d’une bille, ces petits poids en métal ou en céramique servent à remplir une abaisse de tarte pour la cuire à blanc, c’est-à-dire, avant de la remplir de garniture. Les poids permettent de préserver l’épaisseur des parois de la pâte, et d’empêcher la formation de bulles d’air et le rétrécissement de la pâte. Vous n’avez qu’à les verser dans l’abaisse crue et tapissée de papier aluminium ou parchemin avant de l’enfourner. Vous pouvez remplacer les poids par du riz ou des haricots secs crus, qui sont réutilisables indéfiniment, en vous assurant toutefois de ne pas les mélanger avec le riz et les haricots réservés à la consommation!

Pour bien choisir:

  • Environ 500 ml (2 tasses) de poids en métal ou en céramique suffiront à la plupart des besoins pour la cuisson à blanc.
  • Vous pouvez aussi, lors de votre prochain achat de riz ou de haricots secs au supermarché, vous en procurer une plus grande quantité et en réserver pour la cuisson à blanc.

 

sausepan  

Moules à tartelettes et moules à charnière

Ces moules à fond amovible facilitent le démoulage des tartelettes, des quiches, des gâteaux denses, des gâteaux au fromage et d’autres produits de boulangerie et de pâtisserie, sans avoir à les retourner à l’envers.

Moules à tartelettes en métal: on les trouve en plusieurs dimensions et formes – ronds, carrés et rectangulaires; en format individuel ou familial; et souvent munis de parois cannelées pour denteler la pâte.

Moules à charnière: également offerts en une multitude de dimensions, ces moules en deux pièces ont de hautes parois droites qui s’emboîtent, qu’on ouvre et qu’on ferme avec un loquet pour maintenir le fond plat en place. Ils sont habituellement en métal et souvent antiadhésifs, bien qu’il en existe en silicone et en verre.

Pour bien choisir:

  • Les moules à charnière de 20 ou 22,5 cm (8 ou 9 po) de diamètre dictent la norme et correspondent au format habituellement exigé par les recettes.
  • Le métal est le matériau le plus répandu pour les moules à tartelettes et les moules à charnière.

 

sausepan  

Brochettes en bois et cure-dents

Les brochettes en bois et les cure-dents servent à évaluer le degré de cuisson d’un gâteau ou d’un pain. Lorsqu’une brochette ou un cure-dents inséré au centre d’un gâteau ou d’un pain en ressort sec, en général, c’est que l’aliment est cuit.

Pour bien choisir: procurez-vous des cure-dents non colorés pour éviter qu’un résidu de colorant s’infiltre dans vos aliments.

 

sausepan  

Batteurs à main et batteurs sur socle

Les fouets du batteur à main et du batteur sur socle servent à mélanger et à battre aussi bien une pâte à gâteau ou à biscuit que des blancs d’œufs ou une garniture à tarte. Les deux genres de batteurs font l’affaire pour la plupart des usages: le batteur sur socle est plus facile à utiliser puisqu’il nous laisse les mains libres tandis que le batteur à main prend moins de place dans une cuisine et est nettement plus abordable. Cela dit, pour les tâches plus exigeantes, comme pétrir du pain ou battre des pâtes épaisses, un batteur sur socle muni d’un batteur racleur ou d’un crochet pétrisseur répondra le mieux à vos besoins.

Pour bien choisir:

Batteurs à main:

  • Procurez-vous un modèle suffisamment lourd pour sembler robuste, mais suffisamment léger pour tenir confortablement dans la main pendant au moins 5 minutes.
  • Recherchez un modèle disposant de plusieurs vitesses et dont le dessous est lisse pour un nettoyage plus facile.

Batteurs sur socle:

  • Assurez-vous que le bol du batteur soit de taille à contenir une recette de pâte à pain ou suffisamment de pâte pour un gâteau étagé.
  • Assurez-vous que les accessoires du batteur se manipulent bien et que le batteur comprend au moins cinq vitesses pour accomplir plusieurs tâches.
  • Certains batteurs sur socle disposent d’accessoires facultatifs servant à d’autres usages culinaires, pour rouler et couper des pâtes alimentaires ou hacher de la viande, notamment. Si vous croyez avoir un jour besoin de tels accessoires, mieux vaut vous procurer dès maintenant un batteur sur socle qui permet l’ajout de ces accessoires.

 

sausepan  

Coupe-pâte

Qu’ils soient munis d’une lame droite, ou d’une rondelle dentelée au bout d’un manche semblable à un coupe-pizza, ces ustensiles tranchent la pâte sans la déchirer, ce qui peut se produire même avec les couteaux les plus tranchants. Offerts en métal ou en plastique, les coupe-pâte sont vendus à l’unité ou en jeux emboîtables de différents diamètres allant de 2,5 à 11,25 cm (1 à 4,5 po). Un coupe-pâte en métal produira les coupes les plus nettes et les plus propres. Lavez et essuyez l’ustensile dès que vous en aurez fini pour le maintenir en bon état.

Pour bien choisir:

  • Pour la confection occasionnelle de tartes, n’importe quel coupe-pâte fera l’affaire pour couper de parfaites lanières pour une croûte en treillis.
  • Pour la confection de plusieurs types de pâtes (pâte à tartelettes, pâte brisée ou pâte feuilletée), recherchez un ensemble de coupe-pâte de forme ronde en acier étamé pour pouvoir réaliser la coupe la plus nette qui soit.

 

sausepan  

Mélangeurs à pâtisserie

Ces ustensiles à main au corps arrondi permettent d’incorporer rapidement le beurre, le shortening ou le saindoux à la farine d’une pâte. Ils sont particulièrement utiles pour travailler de grandes quantités de pâte, car ils évitent aux gras de fondre lors du processus. Le corps des mélangeurs à pâtisserie est fait de lames en acier inoxydable ou de fils plus flexibles.

Pour bien choisir:

  • Puisqu’il faut travailler la pâte avec rapidité et efficacité, votre mélangeur à pâtisserie doit absolument être doté d’une poignée confortable pour vous éviter d’avoir à arrêter le travail pour vous dégourdir la main.
  • La plupart des pâtissiers préfèrent les lames, qui sont plus résistantes que les fils auxquels la pâte colle plus facilement.

 

sausepan  

Pinceaux à pâtisserie

Ces pinceaux pratiques se trouvent en plusieurs dimensions, du pinceau tout usage aux poils de 2,5 cm (1 po) de largeur jusqu’aux pinceaux beaucoup plus grands. Les poils d’un pinceau peuvent être en nylon, en silicone, en poils naturels stérilisés (comme les soies de porc) et même en plumes d’oie (préférables pour les pâtisseries délicates), et sont rattachés à un manche, habituellement en bois. Servez-vous de ces pinceaux pour badigeonner de dorure les pains ou pâtisseries, de beurre fondu entre les rangées de pâte, pour napper de glaçage certains aliments avant ou après leur cuisson et pour absorber les cristaux de sucre sur les parois des casseroles lorsque vous faites un sirop de sucre.

Pour bien choisir:

  • Recherchez des pinceaux aux poils coupés au carré, de 5 cm (2,5 po) de longueur et de 3,75 cm (1,5 po) de largeur pour une polyvalence accrue.
  • Si vous faites beaucoup de cuisine, procurez-vous deux pinceaux: l’un pour badigeonner les viandes, et l’autre pour le beurre, les confitures et les glaçages.
  • Les pinceaux aux poils de nylon représentent un bon choix du fait qu’ils sont durables et faciles à laver. Laissez-les sécher à l’air après les avoir lavés.

 

sausepan  

Zesteurs et râpes fines

Les zesteurs sont munis de petits trous coupants le long d’un rebord en acier inoxydable, qui produisent des lanières de zeste lorsqu’on les passe le long d’un agrume.

Souvent appelées « Microplane », du nom d’une marque de commerce, les râpes fines sont des râpes plates habituellement rattachées à des poignées, qui existent en plusieurs dimensions, pour divers usages. Faciles à utiliser, elles sont polyvalentes et peuvent aussi bien produire des copeaux que râper des aliments comme les fromages à pâte dure, l’écorce des agrumes, la noix de muscade, le chocolat et le gingembre frais.

Pour bien choisir:

  • Un zesteur s’avère pratique lorsqu’on prépare des agrumes confits ou qu’une recette (ou un cocktail) nécessite le zeste d’un agrume. Recherchez un ustensile pourvu d’une poignée solide et qui pèse lourd dans la main, et dont la barre en acier est solidement fixée à la poignée
  • Une râpe fine convient à de multiples usages et ingrédients et est plus polyvalente qu’un zesteur. Privilégiez une poignée en acier inoxydable qui ne se séparera pas de la lame au fil du temps.

 

sausepan  

Grilles à refroidir

Ces grilles en métal munies de pieds servent à faire refroidir les produits de boulangerie et de pâtisserie après leur cuisson. Lorsqu’on les fait refroidir dans leur moule, celui-ci peut emprisonner la vapeur, ce qui ramollit le dessous des biscuits ou des gâteaux. Une grille à refroidir permet à l’air de circuler, et aux biscuits de devenir croustillants.

Pour bien choisir:

  • Une bonne grille doit être suffisamment robuste pour résister à la chaleur et pour subir un nettoyage sans être endommagée ni gondoler.
  • Pour récupérer les miettes qui peuvent tomber entre les fentes de la grille, recherchez des grilles qui entrent dans vos plaques à pâtisserie.
  • Si vous prévoyez faire des gâteaux étagés, procurez-vous plusieurs grilles rondes, pratiques pour y renverser et faire refroidir les étages de gâteau.

 

sausepan  

Balances numériques

Outil précis et pratique pour ceux qui cuisinent beaucoup de pâtisseries, les balances numériques sont couramment alimentées par pile et facilitent la pesée de plusieurs ingrédients dans un même bol : il faut simplement la remettre à zéro après chaque ajout. Mesurer les ingrédients au poids s’avère plus exact que de les mesurer au volume, et donne des résultats plus constants tout en salissant moins de vaisselle. Les balances sont également pratiques pour séparer les mélanges en portions égales, comme lorsqu’on souhaite séparer la pâte d’un gâteau pour en faire deux étages identiques.

Pour bien choisir:

  • Recherchez une balance suffisamment grande pour soutenir un grand bol.
  • Procurez-vous un modèle dont l’affichage est facile à lire, qui peut convertir les mesures impériales en mesures métriques (et vice versa) et qui comprend un bouton de remise à zéro de l’affichage du poids des ingrédients pendant qu’ils se trouvent encore sur la balance.
  • Enfin, recherchez une balance facile à nettoyer et à ranger.

 

sausepan  

Robots culinaires

Un bon robot culinaire est indispensable en raison de la rapidité avec laquelle il hache les ingrédients, les réduit en purée et prépare de la pâte. Un robot peut réduire du pain rassis en chapelure, hacher des noix et faire une mayonnaise bien plus rapidement qu’à la main. Il peut aussi malaxer des pâtes qui doivent rester fraîches, comme la pâte à tarte, qu’on réchaufferait autrement avec nos mains. Il existe trois formats de robots culinaires: le modèle pleine grandeur – le plus grand et le plus polyvalent de tous; le modèle de format moyen, qui convient à la cuisine maison; et le modèle miniature, idéal pour hacher de petites quantités d’ingrédients.

Pour bien choisir:

  • Privilégiez un modèle suffisamment lourd pour qu’il demeure immobile lorsqu’il est en marche, mais suffisamment léger pour qu’il soit facile à soulever lorsque vient le temps de le ranger.
  • Recherchez un modèle qui comprend un bouton permettant de l’actionner par touches successives (« Pulse ») et qui comprend peu de pièces à assembler.
  • Si vous faites beaucoup de pâtisserie, vous trouverez pratique d’avoir un robot dont le bol peut contenir de 2,75 à 3,5 L (de 11 à 14 tasses) d’ingrédients secs.

 

sausepan  

Poches à décorer et douilles

Ces sacs en forme d’entonnoir, aux deux bouts ouverts, servent à décorer ou à donner une forme à de la pâte, de la crème fouettée, du glaçage ou de la garniture. L’extrémité étroite et pointue du sac peut être munie d’une douille décorative qui peut emprunter plusieurs dimensions et formes variées. On l’utilise pour décorer gâteaux, tartes ou biscuits, et plus particulièrement pour former des meringues ou des biscuits (en spirale, par exemple). Les poches à décorer peuvent être en plastique, en polyester, en toile plastifiée ou en nylon. Les douilles sont vendues à l’unité ou en jeux de formes différentes comme des étoiles, des cercles et des fentes (utilisées pour créer un ruban).

Pour bien choisir:

  • De nos jours, les poches à décorer les plus courantes sont faites de tissu plastifié ou de nylon flexible. Ces deux modèles se lavent facilement et rapidement.
  • Une petite poche à décorer vous permettra de réaliser plus facilement des glaçages complexes.
  • Les plus grandes poches à décorer sont parfaites pour former des disques de pâte à choux et des macarons.
  • Pour maximiser l’usage de votre poche à décorer, dotez-vous d’un ensemble de douilles pour satisfaire tous vos besoins. Si cette dépense semble excessive, procurez-vous alors des douilles rondes et en forme d’étoile, de petit, moyen et grand formats.
  • Pour vous dépanner, fabriquez une poche décorer à usage unique en coupant un petit bout de l’un des coins d’un sac en plastique refermable ou d’un morceau de papier parchemin roulé en forme de cornet.

Rate

× You have already rated this item.

Catégories